Les règles de sécurité à connaître

Risques de brûlures, intoxication au monoxyde de carbone ou encore au fumées toxiques… découvrez notre guide d’utilisation pour un usage responsable !

Être équipé d’un chauffage à bois est un réel avantage tant sur l’aspect écologique, que sur l’aspect économique. L’énergie est produite par une matière première renouvelable et propre et le bois à pour avantage d’être accessible en termes de budget. À condition bien sûr de disposer d’un espace de stockage à l'abri de l’humidité et suffisamment grand pour accueillir une réserve pour la saison.

Comme tout dispositif de chauffage, il convient d’être prudent dans son utilisation. Risques de brûlures, intoxication au monoxyde de carbone ou encore au fumées toxiques… découvrez notre guide d’utilisation pour un usage responsable !

1. Installation par un professionnel

Dès votre projet d’achat, prévoyez de le faire installer par un professionnel agréé. Vous pouvez même impliquer l’installateur dans le choix de votre dispositif, avant même d’avoir choisi le modèle. L’installateur sera chargé de vous conseiller pour faire le juste choix : encombrement & surface disponible à votre domicile, l’installation et la mise en service.

Pourquoi est-ce plus sécurisant de faire appel à un professionnel ? C’est son expertise, il connaît toutes les règles à suivre pour vous garantir une installation aux normes, sans risque pour votre santé ou pour votre sécurité.

Pensez systématiquement à contacter plusieurs sociétés et établissez des devis. Vous pourriez avoir de grands écarts de prix d’un établissement à un autre. Privilégiez les entreprises certifiées ‘qualibois’ et présentant un sigle ‘RGE’ (reconnu garant de l’environnement).

2. Utilisez des combustibles prévu pour la combustion

Il convient de charger votre poêle à bois de morceaux de bois. Ça peut paraître logique, mais c’est une consigne importante. Ne cherchez pas à démarrer un feu avec une feuille de journal (les encres sont souvent très toxiques) ou d’asperger l’intérieur d’alcool à brûler ou d’essence (les odeurs / vapeurs émanant vont intoxiquer votre air). En fonction du modèle choisi, préférez ainsi le bois bûche, les granulés de bois (pellets), les bûches de bois compressées. Évitez l’utilisation de supports de bois modifiés industriellement (cagettes en bois, lambris…) ou même le bois de vigne. Ces derniers présentent souvent des traces de solvant ou de produits nocifs.

3. Observez un périmètre de sécurité pour les plus jeunes

Il est préférable d’obstruer le passage entre le chauffage à bois et ceux qui l’entourent. Prévoyez 1m50 pour vous assurer d’une marge de sécurité. Qu’il s’agisse des plus jeunes ou des plus maladroits, vous pourrez ainsi éviter tout risque de brûlure.

4. Ne pas stocker à proximité de produits inflammables ou d’objets pouvant prendre feu

Objets de décoration, meubles, produits ménagers… Dégagez la zone autour de votre chauffage à bois. La chaleur s'échappant de votre dispositif de chauffe pourrait provoquer un départ de feu.

5. Comme pour un convecteur, ne jamais faire sécher de vêtement ou de tissu sur la surface du chauffage à bois.

Vous connaissez probablement cette règle pour un convecteur électrique : ne pas recouvrir de textil ou d’objets destinés à sécher. Déposer un vêtement sur la surface de votre chauffage à bois le détruira et pourra provoquer un feu. Comme pour les membres de la famille, il convient de placer votre étendoir à linge à plusieurs mètres de votre dispositif de chauffe.

6. Faites un entretien et un ramonage régulier

Votre installateur est habilité à faire l’entretien de votre installation, il pourra également vous mettre en contact avec des entreprises de ramonage à proximité de votre domicile. Le ramonage est obligatoire, afin de déloger les particules qui se sont accumulées tout au long de la saison afin de vous assurer une bonne évacuation et circulation de l’air entre votre foyer fermé et son environnement.

Profitez de l’arrivée du printemps, que les températures remontent pour ramoner votre installation. Nous recommandons 2 ramonages par an pour un usage optimal et en toute sécurité.

Vous êtes fin prêts à utiliser votre installation en toute quiétude ! Vous pensez à d’autres conseils pratiques et utiles pour la communauté ? Partagez-les nous sur nos réseaux sociaux ! Nous serions ravis de vous mettre à l’honneur.